Bioénergie

La levée des blocages énergétiques

Liberation

Les désordres énergétiques apparaissent généralement longtemps avant la survenue des troubles physiques. C'est pourquoi leur traitement, avant que ces anomalies ne s'inscrivent dans le corps physique, permet une prévention. Cette pensée rejoint celle de la médecine traditionnelle chinoise qui affirme qu'un bon équilibre énergétique du corps associés à une circulation énergétique harmonieuse sont garants de la bonne santé des personnes.

exemples constatés de déplacement du corps éthérique :

Celui-ci peut-être déplacé (droite) => signifie que la personne vit en stress, fatigue ou surmenage.

(gauche)=>indique une tendance à la déprime. Cela peut correspondre à une période de sa vie.

Relance de la circulation énergétique : 5 éléments

(gauche) aura avec énergies usagées, (droite) aura énergétiquement correcte

 

Important : Le thérapeute bio-énergéticien n’est ni diplômé en médecine ni en psychologie. L’équilibrage énergétique n’a pas pour finalité directe de soigner les maladies. Un équilibrage énergétique ne remplace pas la consultation d’un médecin ou d’un professionnel de santé, seuls habilités à réaliser un diagnostic et à pratiquer des actes de soins.

Aura polluee moyen
Aura moyen 300x300

Les différents corps subtils :

- le corps physique : c'est le corps qui nous permet d'expérimenter la matière. Il est microcosme à l'image de l'univers.

- le corps éthérique (ou corps vital : qui assure sa surveillance et sa survie en cas d'absence de conscience). Il est l'enveloppe de nos chakras, c'est dans ce corps que se trouvent les méridens, les canaux d'énergie, et les chakras qui circulent en nous. Il capte les énergies cosmiques et telluriques et les redistribue dans tous nos corps subtils. Il assure les fonctions vitales en lien avec les différents corps subtils. C'est ce corps qui anime le corps physique.

- le corps astral (ou corps émotionnel) : il nous permet de nous déplacer dans les plans astraux. Il est situé à l'intérieur du corps physique et en épouse la forme.

- le corps mental (ou corps de la réflexion) : le siège de nos pensées, de l'intellect, de l'imagination, de l'inné et de l'acquis. C'est avec lui que nous visualisons. Le corps mental est divisé en 2 parties distinctes :

* le corps mental inférieur : c'est le corps de la raison, de la logique, il constitue principalement ce qui forme notre personnalité, notre ego. Il est influencé par nos acquis, notre savoir et nos émotions.

* le corps mental supérieur : il permet l'accès à notre intuition, aux perceptions de niveau supérieur, aux pensées que nous captons et qui proviennent de l'Esprit et du Divin.

- le corps causal : c'est le corps de l'âme, qui préside les causes de notre existence. Il enregistre tout ce qu'il y a dans cette vie et dans nos autres incarnations. Il contient les qualités les plus élevées : intuition plus élevée, foi, inspiration. Il est le siège de la conscience supérieure.

- le corps bouddhique ou christique : c'est le corps de la connaissance. Il est décrit comme ne se manifestant que chez les saints ou les hommes ayant intégré leur corps causal et ayant accepté de se réincarner de nouveau pour accomplir une tâche précise. Il permet l'illumination spirituelle, la connaissance totale de toute chose et l'accès à la conscience divine.

- le corps divin (ou corps atmique ou la monade) : c'est le corps en relation avec Dieu. Il correspond à notre partie divine. Il est le "corps de conscience parfait", appelé aussi "corps supra mental". Il est le siège de la conscience cosmique.

Nous possédons également une aura, qui n'est pas un corps subtil à proprement parlé mais un champ d'énergie électromagnétique situé autour de nos corps.

×